25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ic4 – L’apport de la simulation numérique haute performance à la recherche et à la compétitivité

L. CAMBIER (ONERA)

La simulation numérique haute performance constitue de nos jours une composante à part entière de la science, qui s’ajoute à la théorie et à l’expérimentation. Elle permet des avancées en recherche fondamentale dans des domaines extrêmement variés comme l’astrophysique, le climat, les sciences de la vie ou dans des disciplines de la physique également très diverses comme la mécanique des fluides, la mécanique des structures ou la science des matériaux.  Elle est un élément essentiel pour la compétitivité industrielle et l’indépendance nationale, en particulier dans le secteur aérospatial. En relation étroite avec les progrès majeurs effectués ces dernières années en science des données, la simulation numérique s’appuie aujourd’hui sur des « supercalculateurs » qui allient puissance de calcul toujours plus forte et traitement de volumes de données toujours plus grands .

Dans le même domaine de discussion :