25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm3 – Comment traiter l’acceptabilité du risque de transport d’occupants assis à même le plancher d’un hélicoptère ?

P.O. BOUSQUET, (DGA/ TA)

Les progrès croissants en matière de conception d’hélicoptère et, en parallèle, l’évolution des règlements de certification ont conduit à mettre en place des dispositions qui donnent de plus en plus de chances raisonnables aux occupants d’éviter des blessures graves et d’évacuer rapidement l’aéronef en cas d’atterrissage ou d’amerrissage d’urgence.

Les règlements de certification imposent qu’un siège approuvé soit mis à disposition de chaque occupant transporté en cabine. Les contraintes opérationnelles rendent nécessaire le transport de personnes par hélicoptère en soute lisse (retrait de tout ou une partie des sièges) et, par ce fait, cette opération sort du cadre réglementaire. L’exposé présentera les difficultés liées à la nécessité de définir de nouveaux standards d’emploi pour hélicoptères associés à de nouveaux niveaux de sécurité pour les rendre acceptables et compatibles avec les objectifs de mission en l’absence de règlement applicable. Comment rendre acceptable d’un point de vue de la sécurité du « passager » et sociétal le risque encouru pour les occupants en cas d’atterrissage ou d’amerrissage d’urgence ? Quels sont les ajustements permettant le meilleur compromis entre mission et sécurité ?

Dans le même domaine de discussion :