Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)

Comme présentées par la feuille de route CNS/ATM intégrée dans la mise à jour du Master Plan EATM 2019 (SESAR), les solutions à base de systèmes spatiaux et de technologies émergentes vont constituer la colonne vertébrale de la future infrastructure CNS/ATM. Avec l’émergence de nouveaux acteurs et la poussée globale pour des solutions basées sur les performances et la fourniture de services, les solutions fondées sur des systèmes spatiaux associées à des technologies émergentes sont considérées comme des facilitateurs essentiels pour les futures opérations aériennes. Cette évolution présente toutefois des risques de dépendance qui doivent être dûment évalués, en dépit des bénéfices certains offerts par les solutions spatiales et les technologies émergentes. La présentation vise à attirer l’attention sur le risque d’un potentiel syndrome d’hyper-dépendance qui pourrait affecter l’ensemble du domaine CNS/ATM.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé
Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)

Parmi les technologies quantiques qui émergent dans le monde opérationnel, le domaine des télécommunications quantiques est celui où le spatial va avoir le rôle le plus significatif à jouer.

Il s’agit en effet de préparer des réseaux qui pourront :

  • a minima établir des clés secrètes entre deux points distants sans faire d’hypothèse sur les limites des moyens disponibles pour un attaquant,
  • et dans une utilisation plus maximaliste, constituer des réseaux de capteurs ou d’ordinateurs quantiques, afin de décupler la performance de ces dispositifs, et préparer les réseaux d’information du futur.

Nous procèderons donc à une introduction aux différents concepts qui structurent ce domaine, un point sur l’état de l’art, et les projets des institutions européennes en la matière, avant d’ouvrir la discussion sur les nombreuses questions que l’utilisation d’une nouvelle branche de la physique dans un domaine opérationnel ne manquera pas de soulever.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé
Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)

Le système Galileo de l’Union européenne termine son déploiement et ses 22 satellites opérationnels fournissent déjà la meilleure performance mondiale de navigation à plus d’un milliard de terminaux. Avec la future mise en service complète du service ouvert et du service gouvernemental, de nouveaux services d’authentification et de positionnement précis se préparent. Le renouvellement de la constellation est planifié et les développements de la deuxième génération Galileo commencent. Lors de cet entretien, le statut du système et des services après plus de 15 ans de développement seront présentés mais les questions suivantes seront également abordées. Les enseignements de la panne de juillet 2019 seront-ils bien mis en œuvre ? Comment le nouveau règlement « Espace » de l’Union va-t-il permettre l’évolution de la gouvernance du programme avec l’ESA et la nouvelle agence EUSPA ? Enfin, la deuxième génération de Galileo permettra-t-elle à l’Union de rester en tête de la course mondiale du GNSS face aux systèmes : américain, chinois et russe ?

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé
Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es1 – Aide à la Navigation Aérienne en Afrique : le système SBAS de l’ASECNA

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es1 – Aide à la Navigation Aérienne en Afrique : le système SBAS de l’ASECNA

D. ZOBLER (CNES).

L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) entend fournir des services SBAS (augmentation GNSS) pour renforcer en Afrique les opérations de navigation (PBN) au cours de toutes les phases de vol, notamment les services d’approche à guidage vertical (APV). Les services SBAS offrent en effet une alternative efficace aux procédures ILS ou Baro-VNAV. Le retour d’expérience du développement et de l’exploitation du système EGNOS en Europe et l’analyse de mesures du Réseau SAGAIE déployé par le CNES en Afrique de l’Ouest ont été mis à profit pour concevoir une solution adaptée au contexte africain, en particulier à son environnement ionosphérique. A l’issue d’une étude industrielle, l’ASECNA dispose à présent d’une définition complète d’un système SBAS dont les caractéristiques et  les performances garanties sont compatibles des exigences de l’OACI. » 

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé
Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

 7 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES

La constellation Galileo sera bientôt complète, et le programme Cospas-Sarsat continue de déployer des stations de réception et des centres de mission dans le monde entier pour atteindre la capacité opérationnelle complète du système MEOSAR basé sur les satellites Galileo et aussi sur des satellites d’autres constellations analogues.

Les évolutions en cours des réglementations aéronautiques dans le domaine de la Recherche et Sauvetage, et les réponses du programme Cospas-Sarsat à ces évolutions, dans un contexte de concurrence avec des solutions commerciales tirant parti des progrès du positionnement par satellite et des nouveaux moyens de communications par satellite seront présentées et feront l’objet d’un débat. Le système MEOSAR de Cospas-Sarsat basé sur Galileo permettra de localiser les prochaines balises aéronautiques déclenchées en vol (ELT-DT), en application de la nouvelle réglementation sur le suivi des avions en détresse. La mise en service de ces nouvelles balises de détresse pourra aussi être l’objet d’un débat.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé
Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

Es4- Les composants commerciaux, non durcis aux radiations, peuvent-ils répondre aux challenges du New-Space ?

 7 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es4- Les composants commerciaux, non durcis aux radiations, peuvent-ils répondre aux challenges du New-Space ?

F. BEZERRA, CNES

Les règles du New-Space imposent des délais de conception courts, des coûts limités et des performances accrues pour des électroniques embarquées de plus en plus complexes et intégrées. Les concepteurs sont donc tentés d’utiliser des composants ou équipements issus du marché commercial, automobile ou industriel qui ont en commun de ne pas avoir été spécifiquement conçus pour tenir les contraintes de l’environnement radiatif spatial. Toutefois, les radiations présentes dans l’espace et, dans une moindre mesure, dans l’atmosphère, sont susceptibles de provoquer des pannes ou le vieillissement prématuré des électroniques bord. Dans cet atelier seront exposés et débattus les avantages et les risques et les solutions envisageables en identifiant les écueils à éviter et les possibilités de compromis.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Es2 – Services, performances et évolutions de Galileo

J. MARECHAL (CNES)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Es3 – Communications quantiques, le rôle des satellites.

M. VAN DEN BOSSCHE (Thales Alenia Space)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Es4 – CNS et nouvelles technologies : vers une hyper dépendance ?

P. BARRET (Eurocontrol)
Résumé