Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

 7 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES

La constellation Galileo sera bientôt complète, et le programme Cospas-Sarsat continue de déployer des stations de réception et des centres de mission dans le monde entier pour atteindre la capacité opérationnelle complète du système MEOSAR basé sur les satellites Galileo et aussi sur des satellites d’autres constellations analogues.

Les évolutions en cours des réglementations aéronautiques dans le domaine de la Recherche et Sauvetage, et les réponses du programme Cospas-Sarsat à ces évolutions, dans un contexte de concurrence avec des solutions commerciales tirant parti des progrès du positionnement par satellite et des nouveaux moyens de communications par satellite seront présentées et feront l’objet d’un débat. Le système MEOSAR de Cospas-Sarsat basé sur Galileo permettra de localiser les prochaines balises aéronautiques déclenchées en vol (ELT-DT), en application de la nouvelle réglementation sur le suivi des avions en détresse. La mise en service de ces nouvelles balises de détresse pourra aussi être l’objet d’un débat.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
7

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES
Résumé
Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es4- Les composants commerciaux, non durcis aux radiations, peuvent-ils répondre aux challenges du New-Space ?

 7 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es4- Les composants commerciaux, non durcis aux radiations, peuvent-ils répondre aux challenges du New-Space ?

F. BEZERRA, CNES

Les règles du New-Space imposent des délais de conception courts, des coûts limités et des performances accrues pour des électroniques embarquées de plus en plus complexes et intégrées. Les concepteurs sont donc tentés d’utiliser des composants ou équipements issus du marché commercial, automobile ou industriel qui ont en commun de ne pas avoir été spécifiquement conçus pour tenir les contraintes de l’environnement radiatif spatial. Toutefois, les radiations présentes dans l’espace et, dans une moindre mesure, dans l’atmosphère, sont susceptibles de provoquer des pannes ou le vieillissement prématuré des électroniques bord. Dans cet atelier seront exposés et débattus les avantages et les risques et les solutions envisageables en identifiant les écueils à éviter et les possibilités de compromis.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
7

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES
Résumé
Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es3-l’IoT par satellite : concurrent ou complément de l’IoT terrestre ?

 8 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es3-l’IoT par satellite : concurrent ou complément de l’IoT terrestre ?

M. LE MINH, CLS

​Avec l’avènement du NewSpace qui rend la conception, l’industrialisation et le lancement de satellites beaucoup moins chers, on a vu fleurir ces dernières années de nombreux projets de constellations de satellites destinées à fournir des services d’IoT (Internet des Objets) spatial. Qu’ils soient américains, russes, chinois ou européens, ces nouveaux systèmes visent à venir conquérir de nouveaux marchés en venant souvent concurrencer les réseaux terrestres existants, comme LORA ou Sigfox. Au moment même où la nouvelle norme de téléphonie mobile 5G promet de rafler tous les marchés, il est important de débattre sur ce que ces systèmes apportent, quels sont leurs différenciateurs techniques et s’ils réussiront à trouver leur marché face aux opérateurs télécom terrestres.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
7

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES
Résumé
Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es1- Entre l’espace aérien et l’espace, la stratosphère : mais pour y faire quoi ?

 9 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Es1- Entre l’espace aérien et l’espace, la stratosphère : mais pour y faire quoi ?

J.EVRARD, CNES

La stratosphère est une partie de l’atmosphère où pendant longtemps, seuls quelques ballons pouvaient faire de courtes incursions et ce, pour des études de l’atmosphère, des mesures en astrophysique ou encore des démonstrateurs technologiques.

C’était beaucoup trop haut et pas assez dense pour y faire voler des avions et bien trop bas et beaucoup trop dense pour y maintenir des satellites. Si des ballons stratosphériques classiques, pour la science, continuent à y être envoyés régulièrement, de nouveaux acteurs arrivent.

Les motivations sont souvent commerciales. Les relais de transmissions pour faire de l’Internet haut débit partout y seraient bien. Des moyens d’observation aussi. On parle maintenant de pseudo-satellites. Mais on voit aussi arriver le tourisme stratosphérique et la publicité.

Après une présentation de la stratosphère en termes d’environnement, ce qui s’y fait et ce qui y est prévu dans un avenir proche sera présenté et fera l’objet d’un débat avec les participants.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
7

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Ph. PLANTIN DE HUGUES, BEA et D.DELCUVELLERIE, CNES
Résumé
Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es4- Résilience au brouillage et au leurrage sur les infrastructures/équipements GNSS.

Es4- Résilience au brouillage et au leurrage sur les infrastructures/équipements GNSS.

C. MACABIAU, ENAC

Le brouillage et le leurrage GNSS consistent en la transmission de signaux intentionnellement malveillants perturbant la réception des signaux GNSS authentiques, et dans le cas du leurrage, fournissant des informations GNSS falsifiées. Ces phénomènes peuvent avoir des effets néfastes pour un grand nombre d’applications dont l’aviation civile. Cependant, les systèmes GNSS aviation civile bord et sol répondent de manière générale à un ensemble d’exigences exprimées dans les standards aéronautiques, ce qui leur confère une certaine forme de résistance à ces situations. Nous proposons donc de définir le brouillage et le leurrage GNSS, de cerner leurs effets, et d’aborder les mécanismes de résilience des équipements GNSS aviation civile dans les situations actuelles et futures.

Dans le même domaine de discussion :

Es2-Recherche et sauvetage à base de satellites Galileo.

Es3- Programme européen IRIS : point sur l’avancement du programme

Es3- Programme européen IRIS : point sur l’avancement du programme

J-F. LUMENS, ESSP

Le datalink vise à réduire la charge des contrôleurs aériens en limitant le recours à la voix pour les communications urgentes, tout en optimisation les trajectoires des aéronefs. D’ici à 2025, l’augmentation du trafic aérien conduira cependant à la saturation des communications basées sur la technologie terrestre du VDL mode 2 en cours de déploiement.

Le projet IRIS positionne le satellite en complément des réseaux terrestres afin d’éviter cette saturation en zone continentale. L’ESSP, en tant que fournisseur de services de navigation aérienne et des services EGNOS en particulier, travaille aujourd’hui au déploiement de ce service pan-européen en vue de sa déclaration en 2021. A terme, les aéronefs pourront ainsi être connectés tant par les réseaux terrestres que par le satellite.

Dans le même domaine de discussion :