25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Mo4 – Optimiser un processus de réparation structure : le choix de la modélisation

P. COLUCCI, (Dassault Aviation/DGSM)

Dans le cadre d’un contrat de maintien en condition opérationnelle, un avionneur doit maitriser ses processus de réparation et être capable de les optimiser. Le processus de réparation des pièces de structure est le plus complexe d’entre eux, présente une grande variabilité et nécessite l’intervention de nombreux acteurs. Chacun recherche l’optimisation de son intervention. Mais l’optimum global n’apparaît pas naturellement.

En quoi l’usage de la simulation aide-t-il à objectiver le besoin d’une optimisation de processus, et à faire adhérer les acteurs peu enclins par habitude à remettre en cause un processus éprouvé ?

Dans un second temps, la prise de conscience ouvre la possibilité de la recherche d’un optimum global robuste à la variabilité.

Quels types de modèles sont pertinents pour ces deux phases ?

N’existerait-il pas d’autres méthodes permettant d’aller plus directement à l’analyse et à l’optimisation de ce type de processus ?

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Mo1 – Ingénierie des Systèmes basée sur des modèles

R. FAUDOU (Samares Engineering)
Résumé
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Mo2 – Flux de passagers et nouvelles contraintes sanitaires

R. DEROO-MASSON (DGAC)
Résumé
15 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Mo3 – Conditionnement d’air dans les avions : modélisation des flux en cabine

C. THIBAUD (Airbus-Hambourg)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Mo4 – Optimiser un processus de réparation structure : le choix de la modélisation

P. COLUCCI, (Dassault Aviation/DGSM)
Résumé