Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

 Plus que 5 places disponibles !

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

N. DEZEUSTRE, SAFRAN Nacelles

Les matériaux composites sont constitués d’assemblages complexes de fibres et de résines permettant d’assurer la tenue mécanique dans l’ensemble des directions sollicitées, de par sa structure ce type de matériau est difficile à inspecter de manière non destructive.Or, les matériaux composites peuvent avoir des défauts qui les affaiblissent et qu’il est important de détecter. De même, les composites sont prévus pour fonctionner sur une gamme de température compatible de leur définition en cas de dépassement de température les caractéristiques mécaniques du composite peuvent être affaiblies et il est important de pouvoir quantifier cet abattement à l’aide d’un contrôle non destructif.

Un nouvel outil de contrôle non destructif : « PREdiction of Sandwich sTructure prOperties (PRESTO) à base de mesure  Fourrier Transform Infrared Spectroscopy (FTIR) a été développé et permet de statuer sur la tenue mécanique ou définir une réparation adaptée.

Le débat pourra porter sur les domaines d’applications de cette technologie.

Dans le même domaine de discussion :
Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt1- Utilisation des données de vol pour la maintenance prédictive des moteurs.

 Plus qu'1 place disponible !

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Mt1- Utilisation des données de vol pour la maintenance prédictive des moteurs.

C.BRIQUET, SAFRAN Aircraft Engines

Aujourd’hui, les principaux constructeurs d’avions s’accordent sur le fait que l’aviation commerciale devrait au moins doubler sa flotte dans les 20 prochaines années afin de supporter la croissance du marché et assurer le remplacement des ¾ de la flotte en service.
Dans ce contexte la part MRO des activités devrait elle aussi augmenter (+ 3,5% / an) durant les 10 prochaines années et principalement autour de 2024 – 2029
Les compagnies aériennes, dans le cadre de la maximisation de leur marge, cherchent à optimiser le taux d’utilisation de leurs avions et donc le temps sous l’aile de leurs moteurs
L’ensemble des acteurs industriels (avionneurs, motoristes, ateliers de réparations, compagnies aérienne) s’est engagé dans de nombreux chantiers visant à anticiper et optimiser tout acte de maintenance sous l’aile ou en atelier, l’utilisation des données de vol étant une des pistes privilégiées.
L’exploitation des données de vol n’est pas récente puisqu’elle date de l’arrivée des premiers calculateurs moteurs / ACMS dans les avions mais on voit une nette accélération ces dernières années, face à ces enjeux sommes-nous prêts ? Comment peut-on améliorer le partage et le traitement des données pour optimiser la maintenance ?

Dans le même domaine de discussion :
Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

F. REMOND, SAFRAN AIRCRAFT ENGINES

Grâce aux évolutions notoires du numérique et des réseaux, mais aussi de la robotique et de la réalité virtuelle voire augmentée, la téléassistance est devenue un champ de recherche et développement majeur. Certains domaines socio-économiques comme la santé et les services à la personne ou encore le secteur de la banque-assurance ont fait émerger des problématiques et des solutions à forte valeur ajoutée. Dans le domaine de l’aéronautique, le potentiel de la téléassistance reste à adresser et pose des questions telles que la compréhension de l’écosystème en place, l’exploration des besoins, la mise en œuvre de solutions techniques susceptibles d’y répondre mais aussi l’analyse des profils experts. Formation, accompagnement lors des actions de maintenance sous l’aile ou encore visites sur table à distance sont autant de cas d’usage que les équipes de Safran ont explorés. Cet entretien s’appuiera donc à la fois sur des retours de la communauté scientifique mais aussi sur l’expérience de Safran dans ce domaine.

Dans le même domaine de discussion :

Mercredi 10 avril - 9h00 - 12h00

Mt1- La réparation des composites

T. DUVAL, SIAE/AIA
Résumé
Mercredi 10 avril - 14h00 - 17h00

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

F. ROSSIGNOL, SAFRAN LANDING SYSTEMS
Résumé
Jeudi 11 avril - 9h00 - 12h00

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

F. LACOSTE, Groupe NSE
Résumé
Jeudi 11 avril - 13h30 - 16h30

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

F. REMOND, SAFRAN AIRCRAFT ENGINES
Résumé
Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

F. LACOSTE, Groupe NSE

Le MCO des matériels militaires constitue un problème complexe avec des parcs aussi divers qu’hétérogènes gérés par des structures propres à chaque armée dont les entreprises ne peuvent s’abstraire. Le tout est instrumenté par des systèmes d’information souvent « legacy ,» mais différents en fonction des acteurs, qu’il ne serait pas réaliste de vouloir remettre en cause.

Le nouveau modèle demandé par les armées françaises pour le MCO aéro avec la participation de PME et d’ETI montre qu’ il est possible à une PME / ETI d’apporter une réelle plus-value et de procurer une amélioration nette de performance par une combinaison bien choisie d’outils modernes, de services bien ciblés et de bonnes pratiques managériales dans l’intérêt de tous les partenaires.

Dans le même domaine de discussion :

Mercredi 10 avril - 9h00 - 12h00

Mt1- La réparation des composites

T. DUVAL, SIAE/AIA
Résumé
Mercredi 10 avril - 14h00 - 17h00

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

F. ROSSIGNOL, SAFRAN LANDING SYSTEMS
Résumé
Jeudi 11 avril - 9h00 - 12h00

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

F. LACOSTE, Groupe NSE
Résumé
Jeudi 11 avril - 13h30 - 16h30

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

F. REMOND, SAFRAN AIRCRAFT ENGINES
Résumé
Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

F. ROSSIGNOL, SAFRAN LANDING SYSTEMS

La maintenance des équipements aéronautiques s’effectue selon des règles et procédures précises telles que définies dans les Manuels de Maintenance fournis par les constructeurs. Les acteurs de la maintenance s’appuient sur ces documents règlementaires qu’ils interprètent en instructions de travail utilisables dans l’atelier ou en maintenance en ligne en opération.

SAFRAN Landing Systems a développé un concept appelé ARGO ™ ( Augmented Reality for Ground Operation ) qui apporte tant à ses ateliers MRO que pour ses clients opérateurs des solutions d’assistance aux techniciens basées sur les technologies de Réalité Augmentée . Ainsi cette nouvelle approche met à disposition des techniciens les instructions de travail en ligne avec la configuration du produit sur lequel s’effectue une opération de maintenance , tout en introduisant un processus garantissant la qualité et la traçabilité. Des services sont également en développement au profit des opérateurs avec en particulier de l’assistance interactive à distance venant d’un expert ou des supports de formation utilisant la Réalité Virtuelle ou Augmentée

L’intervention a pour objectif d’expliquer la démarche engagée depuis les premiers démonstrateurs menés en collaboration avec un laboratoire spécialisé de l’ENSAM jusqu’aux pilotes en atelier MRO et développements d’offres de services.

Dans le même domaine de discussion :

Mercredi 10 avril - 9h00 - 12h00

Mt1- La réparation des composites

T. DUVAL, SIAE/AIA
Résumé
Mercredi 10 avril - 14h00 - 17h00

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

F. ROSSIGNOL, SAFRAN LANDING SYSTEMS
Résumé
Jeudi 11 avril - 9h00 - 12h00

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

F. LACOSTE, Groupe NSE
Résumé
Jeudi 11 avril - 13h30 - 16h30

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

F. REMOND, SAFRAN AIRCRAFT ENGINES
Résumé
Mt2-Méthodologie de contrôle non destructif des matériaux composites.

Mt1- La réparation des composites

Mt1- La réparation des composites

T. DUVAL, SIAE/AIA

Depuis quelques décennies, les matériaux composites à fibres longues et à matrice organique confèrent aux structures aéronautiques une durée de vie et une réduction de masse optimisées comparativement aux structures métalliques ; néanmoins, le caractère anisotrope de ces matériaux complexifient leur maintenance et leur réparation. Or, dans le cadre des exigences de navigabilité, les opérations de réparation doivent être justifiées, en termes de méthodes, de restauration des efforts admissibles, d’utilisation des matériaux, en particulier lorsqu’il s’agit de pièces primaires de structure.

C’est particulièrement le cas pour des aéronefs militaires dont l’emploi est parfois très éloigné des règles civiles et c’est un des métiers du Service Industriel de l’Aéronautique.

A parti d’un exemple sur l’hélicoptère de combat Tigre, l’atelier apportera un éclairage sur les grandes questions du domaine « Qu’est- ce qui est techniquement possible aujourd’hui ? », « Quelles compétences ? » ,« Comment certifier ? »

Dans le même domaine de discussion :

Mercredi 10 avril - 9h00 - 12h00

Mt1- La réparation des composites

T. DUVAL, SIAE/AIA
Résumé
Mercredi 10 avril - 14h00 - 17h00

Mt2- La réalité augmentée pour l’inspection des trains d’atterrissage

F. ROSSIGNOL, SAFRAN LANDING SYSTEMS
Résumé
Jeudi 11 avril - 9h00 - 12h00

Mt3- Réforme des MCO militaire, l’apport d’une ETI

F. LACOSTE, Groupe NSE
Résumé
Jeudi 11 avril - 13h30 - 16h30

Mt4- Le rôle croissant de la téléassistance en Maintenance

F. REMOND, SAFRAN AIRCRAFT ENGINES
Résumé