Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

S. Thorstensen (DRAGONFLYPADS)

L’utilisation de drones pour la livraison de colis et la surveillance va croître fortement dans l’avenir mais est freinée aujourd’hui par l’absence d’infrastructures de support logistique. La mise en place de réseaux physiques connectés de «Vertiports », tels que ceux développés par DragonFlyPads, répond à ce besoin. Solutions hybrides entre plateformes d’atterrissages et stations-service pour drones, ces Vertiports fournissent l’environnement matériel et logiciel nécessaire à la sécurité et l’efficacité des opérations.

Dans le même domaine de discussion :
Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr3 – Filière des drones français : innovation et indépendance

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr3 – Filière des drones français : innovation et indépendance

B. Mancini (ADIF)

Pour faire face aux impératifs du marché international des drones, la filière industrielle française a décidé de prendre son destin en main et de se structurer à travers la création de l’Association des Drones de l’Industrie Française (ADIF). Cette initiative a en particulier pour objet de faire émerger d’ici 2030 des leaders mondiaux français. Pourra t-elle ainsi sensibiliser les décideurs sur la nécessité de compter sur un tissu industriel national pour garder la maitrise des technologies sensibles ?

Dans le même domaine de discussion :
Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr2 – La gestion du trafic des drones, un catalyseur déjà opérationnel pour la croissance du marché, mais est-ce suffisant ?

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr2 – La gestion du trafic des drones, un catalyseur déjà opérationnel pour la croissance du marché, mais est-ce suffisant ?

O. Rea (THALES)

Les solutions dites UTM ou U-space fournissent désormais un premier niveau de services de gestion du trafic des drones en basse altitude qui facilite leur accès à l’espace aérien, tout en garantissant le juste niveau de sécurité et de sureté des opérations. La mise en place de ces services progresse grâce aux nouvelles règlementations et à une offre industrielle s’étoffant. Les enjeux technologiques et économiques restent cependant durablement forts pour ne pas opposer le bord et le sol, ni la gestion du trafic des avions avec celle des drones, tout en permettant l’interopérabilité et la soutenabilité des solutions.

Dans le même domaine de discussion :
Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr1 – Numériser et rentabiliser les opérations de drones.

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr1 – Numériser et rentabiliser les opérations de drones.

S. Morelli (SOGITEC)

Pour plusieurs cas d’usages de drones (transport, surveillance, …), l’effet d’échelle ne peut pas encore jouer et la rentabilité n’est pas au rendez-vous. La numérisation de l’ensemble des processus nécessaires aux opérations, démarche qui inclut la conception, et la production des systèmes, la formation des équipages, ainsi que la réalisation de ces opérations, est probablement la seule solution qui fournira l’efficience nécessaire au développement de ces cas d’usage à haute valeur ajoutée.

Dans le même domaine de discussion :
Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr2 – Y-aura-t-il des taxis volant à Paris pour les JO 2024 ?

 7 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr2 – Y-aura-t-il des taxis volant à Paris pour les JO 2024 ?

A. NEGRET (ADP)

La mobilité aérienne urbaine bénéficie régulièrement d’une couverture médiatique large mais pose encore des défis (acceptabilité, usage, réglementaire,…)

Pour préparer une démonstration de services lors des JO 2024 de Paris, l’intérêt et la méthodologie “bac à sable” en cours de mise en place sur l’aérodrome de Pontoise par le Groupe ADP et ses partenaires la RATP et la Région Ile de France, seront développés. Il s’agit de créer une plateforme unique en Europe de test en environnement réel afin de réunir les industriels, les autorités et le grand public et d’expérimenter les différentes fonctions du système : intégration dans le contrôle aérien, process au sol, maintenance, recharge électrique, traitement des passagers,…

Dans le même domaine de discussion :
Dr4 – Vertiports : des infrastructures de services « game changers » pour les drones

Dr3 – Energie pour les drones à propulsion électrique

 11 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dr3 – Energie pour les drones à propulsion électrique

Ph. AZAIS (CEA)

Le design d’un drone est défini en fonction de ses missions. La masse et l’endurance (distance et temps) spécifient des dimensions d’énergie et de puissance. La présentation et le débat aborderont les différents types de drones, les énergies aujourd’hui utilisées pour les propulser et leur recomplètement, et les solutions qui pourraient être implémentées dans le futur (des batteries aux piles à combustible). L’électrification est par ailleurs un enjeu majeur pour la discrétion de certaines applications.

Dans le même domaine de discussion :