Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

 10 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

L.GAUTIER, MBDA

Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol

Au regard de l’expérience des projets missile de MBDA, la simulation hybride HardWare In the Loop (HWIL) a toujours joué un rôle clé dans la réussite des développements avec une contribution forte dans la mise au point et la validation des produits. Son intérêt est de plus en plus fort malgré les progrès de la simulation numérique. La simulation hybride permet de mettre en œuvre dynamiquement les équipements réels face à un système de génération de scène électromagnétique ou électro-optique. Bien que les moyens d’essais soient onéreux, la simulation hybride est un vrai atout pour sécuriser et optimiser le nombre d’essais en vol et pour progresser plus vite dans la maturité du produit lors de son développement. L’objet du débat sera de partager les différents points de vue sachant que ces simulations évoluent avec des nouvelles technologies (exemples : DRFM Digital Radio Frequency Memory pour les moyens RF, Matrice de micro-display pour les moyens électro-optique) qui apportent un potentiel important sur les futurs moyens d’essais.

Dans le même domaine de discussion :
Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm3- Les essais en vol du drone nEUROn : challenges et opportunités.

 11 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm3- Les essais en vol du drone nEUROn : challenges et opportunités.

S.COURTOIS, DASSAULT-AVIATION

Les essais en vol du drone nEUROn – challenges et opportunités

Les essais en vol d’un avion habité s’appuient aujourd’hui sur des méthodes et des techniques d’essais connues, robustes et relativement standardisées. Le programme européen de démonstrateur technologique nEUROn a été l’occasion pour DASSAULT AVIATION de faire évoluer ces techniques pour les adapter aux particularités de ce drone hautement automatisé.

Comment compenser efficacement l’absence du pilote à bord? Comment réaliser en toute sécurité les manœuvres académiques de qualité de vol lorsque l’opérateur de drone ne dispose pas de moyen direct de pilotage et que sa conscience de la situation est limitée?

Dans le même domaine de discussion :
Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm2- Le Programme d’Études Amont Man Machine Teaming : un exemple d’ouverture de la recherche Défense aux acteurs civils.

 8 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm2- Le Programme d’Études Amont Man Machine Teaming : un exemple d’ouverture de la recherche Défense aux acteurs civils.

B.PATIN, DASSAULT-AVIATION

Le Programme d’Études Amont Man Machine Teaming (PEA MMT) un exemple d’ouverture de la recherche Défense aux acteurs civils

L’objectif du PEA MMT, conduit par Dassault Aviation et Thales est de poser les bases du Futur Système Aérien de Combat Cognitif :

  • Imaginer de nouveaux concepts cockpit et de nouveaux services contributifs à l’autonomie tant d’un point de vue du système que des capteurs
  • Identifier les besoins technologiques nécessaires à ces concepts et services
  •  Incuber et maturer les technologies

Ce projet innove également dans son mode de fonctionnement :

  • Une forte intégration entre les industriels et les services étatiques
  • Une flexibilité dans la conduite des travaux
  • Des développements technologiques qui s’ouvrent à des partenaires extérieurs (laboratoire, start-up, TPE, PME) via un écosystème dédié.

L’objet du débat sera de partager le retour expérience sur le fonctionnement Maître d’œuvre Industriel – écosystème, les contraintes, les axes d’améliorations.

Dans le même domaine de discussion :
Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm1- La navigation aéronautique multi-constellation GPS/GALILEO: quels enjeux et quelles plus-values ?

 9 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm1- La navigation aéronautique multi-constellation GPS/GALILEO: quels enjeux et quelles plus-values ?

M.COCHIN, DGA/TA

La navigation aéronautique multi-constellation GPS/GALILEO : quels enjeux et quelles plus-values ?

A l’horizon 2025-2030, plusieurs évolutions majeures sont attendues en ce qui concerne l’utilisation des systèmes GNSS (Global Navigation Satellite System) pour la navigation aéronautique aussi bien dans les domaines civil que militaire.

Le concept d’emploi GNSS multi-constellation OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale) met toutefois en évidence des problématiques techniques, règlementaires, institutionnelles et politiques.

Cet entretien a pour but d’exposer une vision d’ensemble de ces problématiques et de souligner les jalons majeurs qui devront être passés pour aboutir à une mise en service de ces nouvelles capacités de navigation aéronautiques tant dans le domaine civil que militaire.

Le débat qui s’en suivra pourra porter sur les plus-values attendues des nouvelles capacités GNSS et la définition du concept d’emploi.

Dans le même domaine de discussion :
Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm4- Utilisation de la simulation en phase amont d’Ingénierie système

Dm4- Utilisation de la simulation en phase amont d’Ingénierie système

J. BLANQUART, MDBA

La présentation porte sur la façon dont les divers moyens de simulation peuvent contribuer à la réalisation de travaux d’architecture de défense en insistant plus particulièrement sur les phases amont de l’ingénierie système. Le contexte d’application est celui de la défense terrestre et navale contre des cibles aériennes aéronefs ou missiles en couvrant les aspects moyens techniques (effecteurs, senseurs, réseau, centre de décision), organisationnels et doctrines (préparation de mission et en opération).

L’entretien permettra d’aborder en particulier les questions suivantes :

  • Quelles difficultés pour élaborer les architectures des systèmes de défense de demain vis-à-vis d’un besoin militaire très évolutif ?
  • Comment se passe l’intervention d’industriels différents sur un sujet transverse d’architecture et emploi de la simulation ?
  • Comment faire le lien entre le besoin militaire et les caractéristiques techniques de chaque composant de l’architecture.

Dans le même domaine de discussion :

Dm4- Enjeux et complémentarité de la simulation hybride avec la simulation numérique et les essais en vol.

Dm3- Progrès et nouvelles méthodes en ingénierie système pour le développement des systèmes de défense.

Dm3- Progrès et nouvelles méthodes en ingénierie système pour le développement des systèmes de défense.

E. BOUCHARD, DASSAULT AVIATION

Le haut niveau de performance de plus en plus requis pour les systèmes induit un besoin d’intégration de plus en plus poussée. Chaque constituant du système participe à différentes fonctions et à la performance de l’ensemble. La maîtrise de la cohérence, des performances et de l’évolutivité est plus complexe, et requiert une évolution profonde des méthodes de conception.

Continuité numérique, ingénierie par les modèles, ingénierie collaborative, constituent les axes majeurs de cette évolution. Au-delà des mots, donner du sens aux activités correspondantes, et définir comment les mettre en pratique de manière efficace constituent les vrais enjeux du futur de l’ingénierie des systèmes.

On s’attachera à expliquer concrètement les activités correspondantes, la manière de structurer les éléments manipulés et les solutions outillées pour en tirer le plein bénéfice au profit des développements de systèmes.

C’est aussi un enjeu important en terme de management de projet. On verra en quoi les interactions entre maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre et sous-traitance s’en trouvent également modifiées.

Dans le même domaine de discussion :