Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)

La mise en service des radars à des fins militaires dans la première moitié du XXème Siècle a révolutionné l’aviation de combat et donné lieu à des recherches dans les domaines techniques de la détectabilité et donc de la furtivité. Néanmoins, la manœuvrabilité reste un atout majeur de la survivabilité. Trouver le bon compromis est un sujet d’actualité pour un avion de combat. Le choix se fait en évaluant les bénéfices opérationnels dans un ensemble de scénarii donnés, mais aussi en pesant les contraintes de conception parfois contradictoires (formes, gouvernes, aménagement, performances, poussée, masse, matériaux…) que ces 2 axes apportent. L’évaluation des solutions et l’impact sur l’efficacité en missions s’appuient sur des outils métiers (aérodynamique, systèmes, discrétion…) qui doivent être maintenus au meilleur niveau et recalés sur des évaluations en environnement réel.

La France, via notamment la DGA et l’ONERA, a su développer des compétences en particulier par la mise en place et la mise à niveau régulière de « grands moyens techniques» (soufflerie, moyens de mesure SER, environnement de menaces…) permettant la validation des codes de calcul utilisés pour la conception et s’est donc forgée une expérience de ces compromis. Le programme Rafale et le démonstrateur technologique Neuron en sont les deux aboutissements.

L’entretien sera l’occasion d’aborder les critères de conception propres à chacune des caractéristiques, les compromis possibles, ainsi que les enjeux techniques et technologiques associés

Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)

Le GaN (Nitrure de Gallium) avec l’Intelligence Artificielle, constitue une des technologies de rupture des futurs systèmes électroniques. L’entretien permettra d’aborder les caractéristiques clés et les bénéfices apportés par cette technologie comparée à la technologie AsGa (Arséniure de Gallium) ainsi que les conséquences sur l’intégration dans les produits. Les bénéfices attendus pour les systèmes électromagnétiques (radar, guerre électronique, systèmes multifonctions, autodirecteurs) seront illustrés (lutte contre la furtivité des cibles, récepteurs large bande, …). Le débat sera l’occasion d’échanger sur les facteurs clés d’insertion de cette technologie (maitrise de la supply chain et souveraineté, avantage concurrentiel, impact économique, ..) mais aussi sur les challenges liés à l’intégration (compatibilités, conditionnement, puissance électrique,..).
Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm2 – Certification du Système de Drone Tactique (SDT) Patroller : une ouverture de domaine riche d’enseignements

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm2 – Certification du Système de Drone Tactique (SDT) Patroller : une ouverture de domaine riche d’enseignements

Wladimir TERZIC (SAFRAN ED)

L’introduction de la certification et de la navigabilité est une source d’incertitudes et un facteur de risques pour le développement des drones militaires et ceci d’autant plus que l’on ne dispose pas ou peu de recul.

Après une introduction au système SDT Patroller, l’exposé sera l’occasion de partager le retour d’expérience sur le processus de certification depuis les objectifs de certification associés aux objectifs de sécurité jusqu’à la mise en vol, en passant par l’impact sur le processus de conception et l’organisation.

Comment appliquer une réglementation non encore éprouvée (Stanag 4671 Ed1) ? Comment concilier exigences de certification et contraintes programme (réutilisation de COTS, coût,..) ? Quelle place pour l’application des standards aéronautiques civils notamment l’ARP4754, les DO178 et DO254 ? Ces questions seront l’objet de l’exposé et du débat qui suivra. Les problématiques des autorisations de vols (méthodologie SORA (Specific Operations Risk Assessment), centre d’essais, …) et du certificat de navigabilité seront également abordées. 

Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm1 – Intégration des Avions sans Pilote à bord (RPAS) militaires dans la circulation aérienne générale : avancement et perspectives. 

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm1 – Intégration des Avions sans Pilote à bord (RPAS) militaires dans la circulation aérienne générale : avancement et perspectives. 

Nicolas MEU (DSAE) &  Bruno PATIN (DASSAULT AVIATION)

La France utilise depuis longtemps des avions sans pilote à bord dans le cadre de missions militaires de surveillance et de combat. Ces avions ne disposant pas de certificat de type leur permettant de respecter les règles nécessaires pour leur intégration avec les aéronefs civils, des solutions spécifiques sont nécessaires pour leur permettre un transit entre aérodromes et zones de mission. Avec l’augmentation du nombre de ces systèmes en utilisation, ces solutions (zones ségréguées, zones réservées), ayant un impact sur la circulation des avions civils, ne peuvent être pérennisées. Une solution dite d’Accommodation, est en cours de définition à travers plusieurs études européennes. L’entretien permettra de présenter l’avancement de ces études qui développent d’une part un ensemble de procédures d’autre part des démonstrations (e.g. vol France/Espagne 2021).

Le débat permettra d’échanger sur les résultats, tout en mettant en perspective les travaux et challenges futurs, par exemple la gestion normalisée du transfert de contrôle entre pays voisins ou bien la gestion des procédures d’urgence et bien sûr le transfert des solutions aux applications civiles des RPAS.

Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm4 – Survivabilité : contexte et enjeux du futur Système Aérien de Combat.

 14 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm4 – Survivabilité : contexte et enjeux du futur Système Aérien de Combat.

T. Petitjean (DASSAULT-AVIATION)

L’exposé abordera le Système de Combat Aérien Futur (SCAF) suivant le prisme de la survivabilité, condition sine qua none à la réussite de mission.
Seront abordées de façon générale les menaces futures, les Missions et Scénarios d’emploi du Système de combat futur.

L’exposé abordera ensuite les grands enjeux de définition du SCAF, les types de systèmes qui pourraient en être les constituants, les grands drivers de leurs définitions permettant de réaliser les fonctions et missions attendues, les alternatives ou options possibles/envisageables pour un SCAF à l’horizon 2040 et au-delà. L’état de l’art sur les concepts en étude ou en développement dans le monde permettra d’aborder le débat sur les compromis possibles en fonction des contextes d’emploi, les enjeux techniques et technologiques.

Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Dm3 – Ravitaillement en vol : des stations-service pour tous.

 19 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Dm3 – Ravitaillement en vol : des stations-service pour tous.

L. Beyneix (DGA-EV)

Le ravitaillement en vol reste aujourd’hui une opération spécifiquement militaire.

La standardisation de cette activité repose sur des normes spécifiques (STANAG, MIL-PRF, etc.), mais l’introduction de la navigabilité dans le monde militaire a conduit à faire évoluer le référentiel vers les pratiques du monde civil. La publication de la CS-AAR (Certification Specification for Air-to-Air Refuelling) en 2021 par l’OTAN en est l’illustration.

D’autre part, les développements techniques en cours dans le domaine de l’automatisation du ravitaillement, tant du côté du tanker que de celui du ravitaillé, permettent d’envisager, à terme, une extension de ce type d’opération vers l’aviation civile.

Quels pourraient-être les avantages du ravitaillement sur les vols civils ? Quels seraient les impacts sur le design des avions ? L’introduction de l’hydrogène comme carburant rendra-t-il le ravitaillement attractif pour les vols long-courrier ?

Dans le même domaine de discussion :
20 avril 2023 | 9h00 - 12h00
25

Dm3 – La technologie GaN et ses applications.

Daniel CABAN-CHASTAS (Thales DMS)
Résumé
20 avril 2023 | 13h30-16h30
25

Dm4 – Furtivité ou manœuvrabilité, des atouts respectifs, savoir les combiner : une compétence unique.

Mathieu DUCAROUGE (DGA) & Philippe de SAINT MARTIN (DASSAULT AVIATION)
Résumé