Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

 10 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

M.BRAZA, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse & JF.ROUCHON, Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie

Cette étude pluridisciplinaire concerne de nouveaux designs d’ailes d’avion déformables et vibrantes à l’aide de matériaux électroactifs intelligents. S’inspirant du caractère multi-échelle de la turbulence entourant l’aile d’un avion, des modifications de forme et du comportement vibratoire de parties stratégiques de l’aile sont réalisées à plusieurs échelles de temps en associant différents types d’actionneurs distribués sous la « peau » de la surface portante.

La discussion pourra porter sur le niveau de maturité de cette technologie et les études et expérimentations en cours dans le cadre du projet européen « Smart Morphing and Sensing for Aeronautical Configurations » pour en démontrer l’efficacité.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 9h00 - 12h00
12

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

P. PERRIER, DASSAULT AVIATION
Résumé
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
10

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

M. LAMBEY, SAFRAN
Résumé
Jeudi 29 octobre 2020 | 13h30-16h30
10

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

M.BRAZA, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse & JF.ROUCHON, Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie
Résumé
Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae3-Le bruit du transport aérien: des avions plus silencieux et des nuisances sonores mieux maitrisées.

 8 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ae3-Le bruit du transport aérien: des avions plus silencieux et des nuisances sonores mieux maitrisées.

D. GELY, ONERA

A partir des années 1950, l’aviation civile a connu un essor considérable et ininterrompu. Compte tenu de la forte croissance du trafic aérien, les enjeux économiques, politiques et sociétaux sont conditionnés par des contraintes environnementales fortes. Le bruit des avions et les nuisances sonores qu’ils provoquent sont désormais pris en compte par tous les acteurs du domaine aéronautique et du transport aérien.

Après un rappel historique sur l’émergence des nuisances sonores, l’entretien portera sur les progrès qui ont été accomplis. Le débat pourra s’engager sur les verrous qu’il reste à lever, sur les solutions qui sont envisageables grâce aux progrès de la recherche et sur la manière de mieux maîtriser les nuisances sonores liées au trafic aérien.

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 9h00 - 12h00
12

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

P. PERRIER, DASSAULT AVIATION
Résumé
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
10

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

M. LAMBEY, SAFRAN
Résumé
Jeudi 29 octobre 2020 | 13h30-16h30
10

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

M.BRAZA, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse & JF.ROUCHON, Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie
Résumé
Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

 10 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

M. LAMBEY, SAFRAN

Les architectures moteurs « Open Rotor » sont jugées parmi les plus prometteuses pour contribuer à l’atteinte des objectifs ambitieux de réduction des émissions polluantes fixés par l’ACARE. C’est ce potentiel qui a motivé Safran à concevoir puis tester, au sol, un démonstrateur grandeur réelle (SAGE2). Les excellents résultats de la campagne d’essais, réalisée en 2017, et les démonstrations technologiques associées, confortent la conviction de Safran dans le potentiel de cette motorisation.

Quels sont les apports de cette campagne d’essais et avec quelles technologies ?

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 9h00 - 12h00
12

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

P. PERRIER, DASSAULT AVIATION
Résumé
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
10

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

M. LAMBEY, SAFRAN
Résumé
Jeudi 29 octobre 2020 | 13h30-16h30
10

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

M.BRAZA, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse & JF.ROUCHON, Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie
Résumé
Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

 12 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

P. PERRIER, DASSAULT AVIATION

La recherche de vitesse maximale pour des voiliers a conduit à imaginer des engins avec des architectures aérodynamiques et hydrodynamiques originales leur permettant d’aller 2 fois et demie plus vite que le vent pour atteindre le record actuel de 65.45kt (120km/h). L’intervenant analysera les évolutions qui ont permis cette performance et le débat pourra porter sur les évolutions envisageables. Les 150km/h sont-ils accessibles ?

Dans le même domaine de discussion :
Mercredi 28 octobre - 9h00 - 12h00
12

Ae1- 150 km/h à la voile : défis aéro et hydrodynamiques.

P. PERRIER, DASSAULT AVIATION
Résumé
Mercredi 28 octobre - 14h00 - 17h00
10

Ae2- Essais des technologies de l’Open Rotor.

M. LAMBEY, SAFRAN
Résumé
Jeudi 29 octobre 2020 | 13h30-16h30
10

Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

M.BRAZA, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse & JF.ROUCHON, Laboratoire Plasma et Conversion d’Energie
Résumé
Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae4- Extrémités de voilures

Ae4- Extrémités de voilures

J-L. HANTRAIS-GERVOIS, ONERA & Z. JOHAN, DA

Winglet, sharklet, tip fence, spiroid, saumon repliable… Tous les avions récents affichent une extrémité de voilure dépassant la simple forme en plan de la voilure. Au-delà des aspects marketing, les extrémités de voilure jouent un rôle dans la consommation de carburant (notamment pour la réduction de la traînée induite) et sont le lieu d’écoulements tridimensionnels complexes.

Cet entretien abordera les spécificités de la conception des extrémités de voilure en différenciant les scenarios de retrofit d’une voilure par rapport à un design intégré. Il sera question de compromis aérostructure et des différents régimes aérodynamiques (croisière, basses vitesses, off-design). Les limites des méthodes de prévision des écoulements au cœur de cette conception seront discutées.

Dans le même domaine de discussion :

Aucune publication trouvée.
Ae4- Modification de forme électroactive pour les ailes d’avion du futur.

Ae3- Nouvelles configurations d’aéronef innovantes

Ae3- Nouvelles configurations d’aéronef innovantes

L. WIART, ONERA

Deux facteurs principaux dictent la forme des aéronefs : le type de mission (nombre de passagers, vitesse, rayon d’action) et la motorisation. Or des évolutions majeures sont à venir du côté de l’usage, avec l’avènement promis des taxis aériens par exemple. Côté intégration motrice, la tendance est à la recherche de synergie entre cellule et propulseur pour limiter les besoins en puissance de ces appareils. Cela peut prendre la forme d’ingestion de couche limite, de propulsion distribuée grâce à l’utilisation de l’électricité comme vecteur énergétique ou d’une combinaison des deux. Ces nouvelles perspectives ouvrent l’espace de design et par conséquent les propositions d’architectures innovantes foisonnent. On s’attachera dans la présentation à porter un regard critique, notamment du point de vue de la performance aérodynamique, sur un certain nombre de ces concepts. De quoi sans aucun doute alimenter le débat qui s’en suivra.

Dans le même domaine de discussion :

Aucune publication trouvée.