Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

C. Cornand (FRAMATOME)

Les industries aéronautiques, navales et nucléaires ont en commun de reposer sur de grands programmes dans lesquels la sécurité est un enjeu majeur. L’intervenante a été successivement responsable technique des programmes Rafale, propulsion des sous-marins Barracuda et EPR de Flamanville. Elle fera un parallèle entre les méthodes et procédures des essais dont elle a eu la charge, des points de vue technique et sécurité. La discussion pourra porter sur les bénéfices croisés que chaque secteur pourrait en tirer.

Dans le même domaine de discussion :
12 avril 2022 | 9h00 - 12h00
25

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

A. Lescaudron
Résumé
12 avril 2022 | 14h00-17h00
25

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

Ph.Tixier (DIRISOLAR)
Résumé
13 avril 2021 | 9h00 - 12h00
25

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

E. Garrigues (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

E. Garrigues (DASSAULT AVIATION)

La connaissance précise des modes souples de la structure d’un aéronef est capitale pour maîtriser les effets aéro-servo-élastiques en vol, critiques pour la sécurité. L’identification de ces modes se fait par des moyens spécifiques, aussi bien pour l’excitation de l’avion que pour l’exploitation des mesures. Durant les vingt dernières années, les techniques hardware et software mises en œuvre lors de cet essai n’ont cessé de s’améliorer. L’objectif de la présentation sera de décrire l’ensemble de ces problématiques et d’ouvrir la discussion sur les principaux axes de développements futurs des essais de vibrations.

Dans le même domaine de discussion :
12 avril 2022 | 9h00 - 12h00
25

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

A. Lescaudron
Résumé
12 avril 2022 | 14h00-17h00
25

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

Ph.Tixier (DIRISOLAR)
Résumé
13 avril 2021 | 9h00 - 12h00
25

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

E. Garrigues (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

Ph.Tixier (DIRISOLAR)

Les verrous historiques des dirigeables bloquent leur marché depuis 100 ans.

Une analyse sans concession de ces verrous a été entreprise à partir de 1997.

Les avancées techniques se manifestent sur les nombreux projets innovants visant à confronter les essais à l’expérimentation. L’animateur lance une revue des avancées qui conduit à un débat sur les enjeux de ces programmes.

Dans le même domaine de discussion :
12 avril 2022 | 9h00 - 12h00
25

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

A. Lescaudron
Résumé
12 avril 2022 | 14h00-17h00
25

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

Ph.Tixier (DIRISOLAR)
Résumé
13 avril 2021 | 9h00 - 12h00
25

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

E. Garrigues (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Ee4 – Méthodes et procédures d’essais dans les industries aéronautiques, navales et nucléaires.

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

A. Lescaudron

Les essais de certification sur hélicoptère sont basés sur la règlementation en place (FAR 27/29 et/ou CS 27/29) complétée par des guides d’interprétation de ces règlements et/ou moyens de conformité acceptables (AC27/29, AMC27/29). En fonction des nouvelles architectures revendiquées et/ou nouveaux moyens de conformités utilisés, la documentation réglementaire actuellement en place n’est pas nécessairement complètement adaptée. L’objet de cet entretien est d’évoquer, sur la base de sujets nouveaux, les enjeux d’évolution de la réglementation vis-à-vis des attentes, parfois similaires, parfois différentes du certificateur et de l’industrie.

Dans le même domaine de discussion :
12 avril 2022 | 9h00 - 12h00
25

Ee1 – les essais de certification sur hélicoptères

A. Lescaudron
Résumé
12 avril 2022 | 14h00-17h00
25

Ee2 – Les verrous des dirigeables en passe de sauter

Ph.Tixier (DIRISOLAR)
Résumé
13 avril 2021 | 9h00 - 12h00
25

Ee3 – Les essais de vibration au sol d’un avion

E. Garrigues (DASSAULT AVIATION)
Résumé
Td4 – L’hydrogène liquide, un fluide bien particulier

Td4 – L’hydrogène liquide, un fluide bien particulier

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Td4 – L’hydrogène liquide, un fluide bien particulier

Ph. Girard (ARIANEGROUP) & B.Goirand

Arianespace a appris à maîtriser l’emploi de l’hydrogène liquide pour ses lanceurs. L’intervenant fera part de son expérience, des obstacles surmontés, des contraintes physiques irréductibles… Le débat s’orientera probablement vers la transposition des solutions à l’aéronautique. cette transition (passagers, acteurs de l’aviation, gouvernements, énergéticiens anciens & nouveaux, investisseurs et apporteurs de capital, …) ? Comment passer à l’échelle au-delà des projets embryonnaires actuels ? quelles ressources & contraintes technologiques, financières et réglementaires faut-il considérer ?

Dans le même domaine de discussion :
Td4 – L’hydrogène liquide, un fluide bien particulier

Td3 – L’ère des SAF (biofuels, PtL…): comment tout changer pour que rien ne change ?

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Td3 – L’ère des SAF (biofuels, PtL…): comment tout changer pour que rien ne change ?

M. Blondel

Après la libéralisation du ciel, le modèle du « hub & spoke » et la révolution « low-cost », l’aviation est à l’orée d’une 4eme révolution industrielle: le passage à une propulsion décarbonée.

Notre intervention abordera ainsi les points suivants pour éclairer une voie possible vers ce nouvel écosystème : Quels sont les facteurs de succès à maîtriser pour chacune des parties prenantes de cette transition (passagers, acteurs de l’aviation, gouvernements, énergéticiens anciens & nouveaux,
investisseurs et apporteurs de capital, …) ? Comment passer à l’échelle au-delà des projets embryonnaires actuels ? quelles ressources & contraintes technologiques, financières et réglementaires faut-il considérer ?

Dans le même domaine de discussion :