Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

F. BRUN, (Airbus)

L’A400M est, sans aucun doute, le programme d’avion de transport militaire le plus ambitieux de ces trente dernières années. Afin de couvrir un large champ de modes d’action tactiques, de nombreuses campagnes d’essais ont été nécessaires. Ces dernières ont nécessité des techniques innovantes dont le largage simultané par les portes latérales ainsi que le ravitaillement en vol des hélicoptères. Bien qu’elles existent sur des appareils d’anciennes générations, leur mise au point sur l’A400M a demandé un effort considérable pour les adapter sur un appareil de cette puissance. Des capacités nouvelles ont également été développées tel-que le suivi de terrain automatique (LLF). L’A400M deviendra le seul appareil de transport au monde doté de cette capacité tout temps. Sa mise en service opérationnelle révèle son incroyable potentiel avec de nombreuses perspectives d’évolution, mais également son talon d’Achille lié aux difficultés de maintenance et aux moteurs.

Cette dualité fera l’objet d’un débat, mais quoiqu’il en soit, le programme A400M constitue une aventure humaine remarquable et offre un retour d’expérience unique pour son successeur.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

PC. DELANGLADE (DA/DEV)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

F. BRUN, (Airbus)
Résumé
Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

Ee3 – Modèle prédictif pour l’assistance en temps réel à la conduite des essais en vol

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee3 – Modèle prédictif pour l’assistance en temps réel à la conduite des essais en vol

S. JOURDAIN-DE-MUIZON (DA/DGT)

Les essais en vol sont la phase ultime de validation des caractéristiques de vol d’un nouvel aéronef et permettent en particulier de comparer celles-ci aux modèles prédictifs élaborés pour le développement. Ces essais sont couteux et potentiellement dangereux. Il est donc important d’identifier le plus rapidement possible les écarts par rapport aux modèles prédictifs. Un outil a été développé par Dassault Aviation pour présenter en temps réel en salle d’écoute, les caractéristiques issues du modèle prédictif pour le point de vol identifié par l’installation d’essais. Cet outil aide l’Ingénieur d’Essai à prendre en temps réel des décisions sur des évolutions du programme du vol en cours ou des suivants.

La discussion pourra porter sur le spectre des caractéristiques accessible à un tel outil et aux gains de productivité pour les Essais en Vol.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

PC. DELANGLADE (DA/DEV)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

F. BRUN, (Airbus)
Résumé
Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

Ee2 – Tirs d’entrainement ASTER/EXOCET : enjeux et sécurité

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee2 – Tirs d’entrainement ASTER/EXOCET : enjeux et sécurité

E. CACH (MBDA)

Le soutien apporté par l’industrie est généralement clé dans le déploiement des systèmes d’arme dans les forces européennes et chez les clients exports.

Dans le cas particulier de MBDA, les tirs d’entrainement des forces revêtent une importance majeure car les succès permettent non seulement d’obtenir la confiance du client mais aussi de démontrer la pleine capacité du système d’arme aux autres pays.

L’exposé présentera un panorama des différentes circonstances de réalisation des tirs d’entrainement des forces navales et terrestres des missiles ASTER et EXOCET et des retours d’expérience concrets

Le débat pourra porter sur la sécurité de mise en œuvre, le type de missions, le niveau de validation, la qualité d’entrainement des armées et le retour d’expérience pour l’industriel.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

PC. DELANGLADE (DA/DEV)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

F. BRUN, (Airbus)
Résumé
Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

PC. DELANGLADE (DA/DEV)

L’appontage et le catapultage d’un avion sur un porte-avions sont des opérations violentes qui sollicitent aussi bien la structure que tous les équipements de l’avion et qui ne permettent aucune progressivité. Les installations au sol qui avaient servi aux essais de l’Etendard IV, dans les années 60 n’existent plus en Europe mais seulement aux USA. Un nombre limité de campagnes sur ces installations doit donc permettre de qualifier l’avion pour les premiers essais à bord du Foch puis du Charles de Gaulle puis la qualification de toutes les configurations et évolutions au cours de la vie opérationnelle de l’avion sans avoir à recourir à de nouveaux essais au sol.

Cette démarche et son succès permettent d’ouvrir la discussion sur la capacité de l’Europe à développer et qualifier de façon autonome de nouveaux aéronefs embarqués.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 - 9h00 - 12h00
25

Ee1 – Les essais de navalisation du Rafale M

PC. DELANGLADE (DA/DEV)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Ee4 – Les essais en vol de l’A400M

F. BRUN, (Airbus)
Résumé
Td4 – Solutions de rupture ?

Td4 – Solutions de rupture ?

 25 places disponibles

1 visiteur connecté actuellement sur cette page

Td4 – Solutions de rupture ?

G. THERON (AAE)

L’exposé présentera rapidement les énergies radicalement nouvelles pour la propulsion aéronautique et leurs domaines d’application (hydrogène, batteries, gaz, solaire…). Il se concentrera ensuite sur l’hydrogène et l’électricité en examinant les étapes :

  • de l’énergie primaire (renouvelable) au réservoir/ou batterie
  • du réservoir/ou batterie à l’avion avec l’influence du volume, de la masse et de la sécurité
  • de l’avitaillement en produits homogènes sur les aéroports et sa coexistence 20-30 ans avec l’existant.

Le débat portera sur les missions possibles, la comparaison avec les e-fuels, l’énergie primaire consommée et la certificabilité.

Dans le même domaine de discussion :
14 avril 2021 | 14h00-17h00
25

Td2 – Energies primaires et carburants alternatifs.

Ph. NOVELLI, (ONERA)
Résumé
15 avril 2021 | 13h30-16h30
25

Td4 – Solutions de rupture ?

G. THERON (AAE)
Résumé